Aéroport de Paris Charles de Gaulle (CDG/LFPG)
Accueil | Aéroports | Aéroport de Paris Charles de Gaulle (CDG/LFPG)
Information
Réglementations et règles locales
Paramètres S24
Paramètres W23
Paramètres S23
Rapports d'activités

Information

Statut IATA : Aéroport de niveau 3
Site internet de l’aéroport : https://www.parisaeroport.fr/
Lien vers l’AIP : https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/ ( eAIP FRANCE > lien « Effective Date » > sélectionnez « AD 2 AERODROMES » à gauche > recherchez « LFPG — PARIS CHARLES DE GAULLE »)

Heures d’ouverture : 24/24H
Limitations de nuit (voir Réglementations et règles locales)

Coordonnées du responsable de l’aéroport :
Karline LEMOINE
+33 (0)1 85 08 69 24
k.lemoine@cohor.org 

Trafic soumis au processus de coordination :
Tous les types de trafic. Seule la distribution des créneaux pour le trafic dit ” régulier ” est effectuée à partir de la Conférence de coordination des horaires et jusqu’à la date limite de restitution des créneaux inutilisés par les compagnies aériennes (fixée au 15 décembre pour les saisons “été” et au 15 juillet pour les saisons “hiver”).

Type de trafic A la              conférence Après la conférence
Régulier X X
Charter régulier X X
Vols ponctuels   Demandes non prises en compte avant le 1er février pour la saison d’été ou le 1er septembre pour la saison d’hiver

Demande de créneaux horaires : 
(Référence IATA Standard Schedule Information Manual Chapter 6)

Aviation commerciale :
Toute demande de créneaux doit être envoyée à COHOR par e-mail : slots@cohor.org

Les demandes de créneaux sont traitées pendant les heures de bureau de COHOR.
En dehors des heures normales de bureau (soir, week-end, jours fériés) veuillez consulter e-Airportslots.aero

Toutes les modifications apportées aux détails des créneaux initiaux doivent être notifiées à COHOR.

Le cas échéant, le coordinateur doit être informé de tout accord d’opération conjointe/franchise/partage de code avant le début de ces opérations.

Aviation générale et d’affaires :
Les exploitants d’aéronefs de l’aviation générale et d’affaires demandent leurs créneaux aéroportuaires au coordinateur par l’intermédiaire de leur société d’assistance en escale.

Réglementations et règles locales

Répartition du trafic : 

Arrêté du 31 mai 2016 relatif à la répartition du trafic aérien entre les aéroports de Paris-Le Bourget, Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle

 

Limitations de nuit :

Les arrêtés du 06 novembre 2003 limitent le trafic de nuit et l’attribution de créneaux dans les plages horaires suivantes :

  • de 00:30 à 05:29 “block” heures locales pour les arrivées,
  • de 00:00 à 04:59 “block” heures locales pour les départs.

Arrêté du 6 novembre 2003 relatif à l’attribution de créneaux horaires la nuit sur l’aérodrome de Paris – Charles-de-Gaulle

Arrêté du 02 mai 2012 modifiant l’arrêté du 6 novembre 2003 portant restriction d’exploitation nocturne de certains aéronefs dépassant un seuil de bruit au décollage ou à l’atterrissage sur l’aérodrome de Paris – Charles-de-Gaulle

Arrêté du 6 novembre 2003 portant interdiction entre 0 heure et 5 heures des décollages d’aéronefs non programmés pendant ladite période horaire sur l’aérodrome de Paris – Charles-de-Gaulle – Version consolidée au 2 mai 2019

01/07/2012 : Ligne directrice locale relative à certaines modalités d’échange et de transfert de créneaux horaires sur l’aéroport de Paris – Charles – de – Gaulle (CDG)

Les compagnies aériennes possédant déjà des créneaux horaires dans ces tranches horaires à la date de parution de l’arrêté se sont vues chacune attribuer suivant des modalités prévues dans l’arrêté un quota à ne pas dépasser.

Une compagnie n’ayant pas de quota ne peut donc pas exploiter dans ces tranches horaires

Attention : la DGAC approuve les programmes de vols des compagnies aériennes sous réserve de l’obtention des créneaux horaires correspondants auprès du coordonnateur, COHOR. En aucun cas cette approbation de programme par la DGAC ne saurait être interprétée comme une dérogation exceptionnelle à l’arrêté du 6 novembre 2003.

Les quota sont déterminés pour la saison équivalente en application des modalités prévues dans l’arrêté.

Tout créneau annulé est définitivement perdu et ne peut être reprogrammé ultérieurement dans la saison.

Tout créneau non exploité est aussi définitivement perdu pour la saison en cours.

 

Processus de sanction : tous les mouvements effectués sont quotidiennement et systématiquement vérifiés. Les mouvements n’ayant pas de créneau horaire attribué par COHOR dans les dites tranches font l’objet d’un procès-verbal transmis aux instances chargées d’instruire les infractions :

L’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) pour les manquements liés au non-respect de la réglementation antibruit (et notamment les départs de nuit). Après audition de la compagnie contrevenante, l’ACNUSA prononce des amendes pouvant aller jusqu’à 40 000 €.

NB : dans la mesure où la réglementation contre les nuisances sonores à l’aéroport de Paris – Charles de Gaulle est applicable même en cas de problème opérationnel, un déroutement sur cet aéroport suite au couvre-feu de l’aéroport de Paris – Orly ne constitue pas une raison pour éviter les sanctions.

Ne sont pas soumises à ces dispositions l’atterrissage ou le décollage, à titre exceptionnel, de certains aéronefs (vols humanitaires, sanitaires, militaires, gouvernementaux ou en situation d’urgence tenant à des raisons de sécurité de vol et des personnes).

Saison S24 : Du dimanche 31 mars 2024 au samedi 26 octobre 2024

Paramètres de coordination

Contraintes piste lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques notifiées à COHOR par la DGAC le 31 janvier 2024: 

👉❗Consulter la procédure de coordination mise en place à l’aéroport CDG pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques et pour la période du 12 juillet au 16 septembre 2024.

Contraintes piste :

L’arrêté du 29 septembre 2022 modifiant l’arrêté du 19 octobre 1999 modifié, fixe la capacité piste de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle :

Le sigle N (M) signifie que, au cours de la tranche horaire correspondante, au plus N mouvements peuvent être acceptés sur M périodes de 10 minutes, N-1 mouvements pendant les 6-M autres périodes de 10 minutes, sous réserve du respect des autres contraintes.
Par ailleurs, jusqu’à 3 jours avant la date d’exploitation, le coordonnateur laisse disponibles 2 créneaux horaires de départ par heure dans la tranche horaire de 00 h 00 à 4 h 59 locales. Jusqu’à 3 jours avant la date d’exploitation, le coordonnateur laisse disponibles 3 créneaux horaires d’arrivée par heure dans la tranche horaire de 00 h 00 à 5 h 59 locales.
Au-delà de ce délai, les créneaux horaires sont alloués aux transporteurs aériens en fonction des demandes exprimées. Cette allocation s’effectue:
– sans préjudice des créneaux horaires déjà attribués;
– selon le principe du «premier-arrivé-premier-servi»;
– sans toutefois dépasser les paramètres susmentionnés.

 

Capacité des terminaux :

Limitation du flux maximum de passagers au départ de Paris Charles De Gaulle par heure et par terminal :

Dans les cas où l’attribution d’un créneau horaire conduirait au dépassement du flux maximum de passagers, le coordonnateur, en informe ADP-CDG et le transporteur, afin que ce dernier se rapproche d’ADP-CDG, pour étudier les modalités qui permettraient de gérer le flux, ou dans la négative, inciter le transporteur à soumettre à COHOR un nouveau créneau horaire.

Saison W23 : Du dimanche 29 octobre 2023 au samedi 30 mars 2024

Paramètres de coordination

Contraintes piste :

Réduction temporaire du 09/01/24 au 14/02/24: Les paramètres de capacité sont réduits du 09/01/24 au 14/02/24 suite à l’implémentation du système 4-Flight.

Les annulations doivent être réalisées en priorité sur les destinations suivantes:

  • Arrivées: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Suède
  • Départs: Afrique (tous les pays), Arabie Saoudite, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Moyen-Orient, Portugal, Océan Indien, Suisse, Suède

Toutes les compagnies aériennes, même celles qui ne desservent pas les destinations ci dessus, doivent contribuer aux annulations volontaires. Ces annulations seront considérées comme JNUS pour le calcul des historiques.

Une synthèse de l’état des dépassements est à votre disposition ci-dessous :

 

Capacité piste en dehors de la période l’implémentation du système 4-Flight:

L’arrêté du 27 septembre 2021 modifiant l’arrêté du 19 octobre 1999 modifié, fixe la capacité piste de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle :

Le sigle N (M) signifie que, au cours de la tranche horaire correspondante, au plus N mouvements peuvent être acceptés sur M périodes de 10 minutes, N-1 mouvements pendant les 6-M autres périodes de 10 minutes, sous réserve du respect des autres contraintes.
Par ailleurs, jusqu’à 3 jours avant la date d’exploitation, le coordonnateur laisse disponibles 2 créneaux horaires de départ par heure dans la tranche horaire de 00 h 00 à 4 h 59 locales. Jusqu’à 3 jours avant la date d’exploitation, le coordonnateur laisse disponibles 3 créneaux horaires d’arrivée par heure dans la tranche horaire de 00 h 00 à 5 h 59 locales.
Au-delà de ce délai, les créneaux horaires sont alloués aux transporteurs aériens en fonction des demandes exprimées. Cette allocation s’effectue:
– sans préjudice des créneaux horaires déjà attribués;
– selon le principe du «premier-arrivé-premier-servi»;
– sans toutefois dépasser les paramètres susmentionnés.

Capacité des terminaux :

Limitation du flux maximum de passagers au départ de Paris Charles De Gaulle par heure et par terminal :

Dans les cas où l’attribution d’un créneau horaire conduirait au dépassement du flux maximum de passagers, le coordonnateur, en liaison avec le Groupe ADP, requiert la coopération du transporteur aérien concerné en vue de lui faire modifier, dans toute la mesure du possible, l’horaire sollicité.

 

Saison S23 : Du dimanche 26 mars 2023 au samedi 28 octobre 2023

Paramètres de coordination

Contraintes piste :

L’arrêté du 29 septembre 2022 modifiant l’arrêté du 19 octobre 1999 modifié, fixe la capacité piste de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle :

Le sigle N (M) signifie que, au cours de la tranche horaire correspondante, au plus N mouvements peuvent être acceptés sur M périodes de 10 minutes, N-1 mouvements pendant les 6-M autres périodes de 10 minutes, sous réserve du respect des autres contraintes.
Par ailleurs, jusqu’à 3 jours avant la date d’exploitation, le coordonnateur laisse disponibles 2 créneaux horaires de départ par heure dans la tranche horaire de 00 h 00 à 4 h 59 locales. Jusqu’à 3 jours avant la date d’exploitation, le coordonnateur laisse disponibles 3 créneaux horaires d’arrivée par heure dans la tranche horaire de 00 h 00 à 5 h 59 locales.
Au-delà de ce délai, les créneaux horaires sont alloués aux transporteurs aériens en fonction des demandes exprimées. Cette allocation s’effectue:
– sans préjudice des créneaux horaires déjà attribués;
– selon le principe du «premier-arrivé-premier-servi»;
– sans toutefois dépasser les paramètres susmentionnés.

Capacité des terminaux :

Limitation du flux maximum de passagers au départ de Paris Charles De Gaulle par heure et par terminal :

 

Dans les cas où l’attribution d’un créneau horaire conduirait au dépassement du flux maximum de passagers, le coordonnateur, en liaison avec le Groupe ADP, requiert la coopération du transporteur aérien concerné en vue de lui faire modifier, dans toute la mesure du possible, l’horaire sollicité.

Histogrammes d’encombrement